Bienvenue sur notre site!

Découvrir et déguster le tagine dans une maison d’hôte à Marrakech

Découvrir et déguster le tagine dans une maison d’hôte à Marrakech

tagine marocain

Les touristes se rendent au Maroc par millions chaque année. Les plus nombreux viennent de l’Europe, plus précisément de France, du royaume uni, d’Allemagne et d’Italie. Toutefois les pays de l’est de l’Europe sont de plus en plus intéressés par la destination Maroc. La plupart des touristes sollicitent des résidences dans une maison d’hôte à Marrakech, parce que cela reste le meilleur moyen de vivre la culture locale de près. En plus de la musique, des monuments et des évènements auxquels les touristes peuvent assister au Maroc, ils peuvent aussi déguster les plats traditionnels du pays et les instruments qui servent à les cuisiner.

Le tagine au Maroc :

Encore appelé tajine, le mot désigne deux choses : premièrement une préparation culinaire qui tire son origine du maghreb de l’ouest, c’est-à-dire du Maroc et de l’Algérie. Deuxièmement le mot désigne un ustensile traditionnel qui est utilisé dans la cuisson, C’est un ustensile en terre cuite recouvert par un couvercle en forme de cône. L’ustensile est généralement utilisé pour cuisiner le mets national qui porte le même nom. Le tagine, qui est le mets traditionnel peut être fait à base de volaille, de légumes, de fruits et d’épices ou de viande. En fonction des ingrédients utilisés, il est possible de savoir dans quelle région ou pays le met a été cuisiné.

Dans une maison d’hôte à Marrakech, les cuisiniers peuvent cuisiner du tagine pour les locataires, une façon très intéressante de découvrir la cuisine marocaine. Il est vrai que le tagine est très courant en Algérie et au Maroc mais il est d’origine berbère et c’est dans les territoires berbères que l’on déguste les meilleurs tajines, de l’avis des experts. D’après les étymologistes et le dictionnaire Robert d’Alain Rey, le mot tagine d’origine berbère, provient du grec « têganon » qui signifie « plat en terre » ou « poêle à frire ». S’agissant de l’ustensile tajine, certains résistent à de fortes températures lors de la cuisson, pendant que d’autres ont surtout une utilité décorative, ils sont plus fragiles et servent essentiellement pour le service. Les aliments cuisinés dans le tajine cuisent à feu doux grâce à la vapeur et idéalement sans faire appel aux matières grasses. Pour la cuisson, l’on se sert du réchaud ou du brasero qui est aussi fabriqué en terre cuite. De temps en temps, les familles les plus modernes, se servent du gaz ou de plaques électriques pour leurs cuissons. Le plat de cuisson tajine est adéquat pour préparer des aliments sans utiliser des matières grasses parce que la matière en terre cuite empêche les aliments de coller et facilite la diffusion de la chaleur à l’intérieur, qui permet une excellente cuisson interne et externe des aliments, lorsque le temps et les techniques de cuisson sont respectés.

6 août 2014 0 comments Read More
Associations de Protection des Mineurs à Marrakech

Associations de Protection des Mineurs à Marrakech

Assurance-512x330

Il existe de nombreuses associations de protection des mineurs à Marrakech parce que, malheureusement, il existe de nombreux mineurs à protéger. Il y a plusieurs raisons qui font que les familles abandonnent ou mettent en pension leurs enfants dans ces centres. Il s’agit souvent d’enfants qui naissent de couples non mariés. Dans une société traditionnelle comme la marocaine, une mère célibataire doit faire face à des situations très difficiles, car elles sont souvent répudiées par leur famille, qui est le principal noyau social au Maroc.

Parfois l’abandon est conséquence, tout simplement, de l’incapacité économique d’entretenir le ou les enfants. Il existe parfois également des problèmes de toxicomanie des parents. D’autres cas d’abandon sont conséquence du fait que les enfants du premier mariage d’une femme qui se marie pour la deuxième fois ne sont pas acceptés par leur nouveau mari.

Au contraire que dans des pays comme la Chine, en général le nombre de filles abandonnées est presque inexistant si on le compare au nombre de garçons. Ceci arrive parce que les garçons sont considérés comme plus problématiques et plus difficiles à élever, surtout pendant l’adolescence, parce qu’ils profitent de plus de liberté au niveau social que les filles qui, au contraire, sont considérées comme étant plus dociles et plus faciles à élever.

La situation des centres d’accueil est assez bonne. Les mineurs bénéficient d’installations propres et soignées et, dans certains cas, comme celui de l’association Dar Tifl, d’espaces beaux et vastes où les enfants peuvent courir et jouer. En tout cas, les moyens économiques sont maigres, surtout parce que les aides gouvernementales sont dérisoires. Les enfants mangent tous les jours mais l’alimentation n’est pas toujours équilibrée à cause du manque de produits comme la viande ou le poisson. Les enfants sont également dépourvus de certains produits comme les couches, les vêtements, le savon, etc. On pourrait dire que, en général, la vie dans un orphelinat ou dans un centre d’accueil marocain est digne mais humble.

Le personnel qui s’occupe des enfants n’est pas toujours spécialisé, ce qui provoque parfois des contextes de maltraitance. Heureusement, des cours de formation pour les soigneurs et soigneuses ont été mis en place dans plusieurs centres, ainsi que des contrôles plus exhaustifs pour essayer d’éviter ces situations désagréables.

La possibilité d’adopter des enfants marocains par des étrangers est maigre, même si cela n’est pas tout à fait impossible. D’après les lois marocaines, les familles marocaines ont priorité sur les étrangères. Ceci, uni à la croissance d’une classe moyenne marocaine plus riche pendant les dernières années, fait que l’adoption internationale soit pratiquement stagnante. En tout cas, il existe une condition fondamentale pour pouvoir adopter un enfant marocain: il faut être musulman.

Certaines associations de protection des mineurs dans la ville de Marrakech avec lesquelles on peut contacter pour faire de vos vacances dans cette ville magnifique une expérience solidaire sont:

Association Dar Tifl à Bab Ghemat. Il s’agit d’un centre d’accueil pour enfants et adolescents de 4 ans jusqu’à l’âge universitaire. L’objectif de ce centre n’est pas celle de trouver des parents adoptifs, mais de garantir les services sanitaires, l’éducation et l’alimentation à des mineurs qui autrement n’en auraient pas.

Orphelinat D’Issil, dirigé par Mme. Lamia Lazrek. Il s’agit d’un orphelinat pour des enfants, filles et garçons, très jeunes. On y accepte des nouveau-nés jusqu’à des enfants de 6 ans, bien qu’il y ait des exceptions (notamment des enfants handicapés). Cet orphelinat appartient à la Ligue Marocaine pour la Protection de l’Enfant (LMPE-Maroc).

Venez donc à Marrakech et, en plus de profiter des nombreuses attractions touristiques de cette ville magnifique, coopérez avec les nombreuses associations de solidarité de la ville.

Les hôtels de Marrakech sont magnifiques et très abordables, et les typiques riads de Marrakech sont pleines de charme, de distinction et de confort. Aussi, les villas de Marrakech vous offrent l’occasion de profiter de paysages spectaculaires, d’une nature exubérante et d’un grand nombre d’activités passionnantes et d’excursions extraordinaires.

A lire aussi :
http://www.marocainsdumonde.gov.ma/T%C3%A9moignages.aspx
http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/la-mission-au-maroc-2013-01-30

13 mars 2014 0 comments Read More
Meubler la chambre de votre enfant !

Meubler la chambre de votre enfant !

CHAMBRE_ENFANT

Les parents le savent bien : meubler la chambre d’un enfant n’est pas toujours une partie de plaisir car il faut prendre en compte de très nombreux critères avant même celui de l’esthétisme. Les meubles d’une chambre d’enfant notamment pour les enfants en bas âge doivent être sécurisés mais aussi confortables et adaptés à leur âge comme leur évolution au fil des mois et des années.

15 février 2014 0 comments Read More